Høst

C’est avec un premier album « Doppler » sorti en avril 2017 que Høst a posé ses jalons dans la ville rose. Un premier opus ambitieux et sans compromis qui réunissait les deux facettes du groupes, une version quartet et Høst’Chestra, la version extralarge avec cordes et cuivres. Un univers marqué jazz/post rock autour de compositions tantôt fortes et lyriques, tantôt brutes et mélancoliques.

Quatre personnalités réunies autour de cette musique singulière.

Carla Gaudré , saxophoniste et chanteuse ayant fait ses classes au sein de l’Option Jazz du Collège de Marciac et qui a affirmé son identité musicale après une rencontre marquante avec le pianiste

Andy Emler à la suite de laquelle elle affirmera son goût pour l’improvisation et le lyrisme émotionnel dans diverses formations et créations françaises et internationales. A la guitare, nous retrouvons

Dorian Dutech qui puise son énergie musicale et créative aussi bien dans le métal que dans le jazz ou la pop. C’est donc autour de ces diverses influences qu’on le retrouve aux côtés de Nicolas Gardel&The Headbangers ou encore de la chanteuse Frédérika.

A la basse, c’est le son intraitable de Pierre Terrisse qui a fait ses classes à l’école des musiques vivaces Music’Halle et qui apporte cette couleur noise et dirty à la musique du quartet.

Enfin, à la batterie, c’est Théo Teboul qui lui a passé son enfance et sa jeunesse sur les bancs du Conservatoire de Toulouse où il enseigne désormais. Une frappe virile agrémentée de quelques effets électronique et même d’un clavier qui viennent colorer les compositions du groupe.

La Musique de Høst n’en fait jamais trop et il y a dans tous les coins cette inventivité et une part de folie qui fait que l’on ne s’y ennuie jamais. Une palette d’émotions et d’énergies impressionnante, un univers cinématographique suscitant les imaginaires les plus lointains, embarquant l’auditoire vers les grands espaces nordiques et la lande désertique, sources d’inspiration du quartet qui va piocher ses influences aussi bien du côté de Sigur Ros que de Godspeed You!Black Emperor ou Jim Black Alasnoaxis.

Cet univers se retrouve dans cette nouvelle création qui ouvre la porte d’un univers chaleureux à la mélancolie réconfortante, comme un moment de cocooning après une bonne randonnée dans les Pyrénées ! Car les 4 musiciens, bien attachés à leur racines occitanes, amoureux de la Montagne, tiennent à faire ressentir l’air frais des hauteurs dans leurs compositions aux titres évocateurs qui mélangent volontiers des racines norvégiennes (« Kos » : l’art de cultiver les bons moments)à la langue d’Oc (« Diu Ors » : Dieu Ours )

Une musique où l’on retrouve alors de longues plages extatiques, mais aussi du jazz, du trip hop, tout cela teinté d’effets électroniques en tous genres qui viennent donner à la musique de Høst cette couleur toute particulière.

Des mélodies fortes au lyrisme puissant qui vous caressent la joue tendrement tandis que le travail des lumières et du visuel vous emporte littérallement pour un voyage unique.

Enfilez votre laine mérinos, direction les grands espaces nordiques et la lande désertique !

Haute Tension Créative