Communiqué de presse Pour la reprise des concerts debout !

Lors de l’allocution du 27 décembre dernier, le Premier ministre a annoncé l’interdiction des concerts debout ainsi que celle des rassemblements de plus de 2 000 personnes en intérieur et de5 000 personnes en extérieur à compter du 3 janvier 2022 et pour une période de trois semaines, cela en vue d’endiguer le nouveau pic épidémique au lendemain des fêtes de Noël.

Nos organisations sont en colère suite à ces annonces qui n’ont donné lieu à aucune concertation préalable avec la profession et les désapprouvent radicalement. En effet, au printemps dernier, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a conclu que la présence au concert-test d’Indochine organisé en lien avec le Prodiss « n’a pas été associée à un surrisque de transmission du (Covid-19) », y compris « en configuration debout, sans distanciation physique » et ce « chez des personnes masquées avec un test antigénique négatif dans une salle fermée ». Cette étude a pu depuis être corroborée par d’autres, telles que celle de l’Institut Pasteur qui juge les lieux culturels à faible risque, ou encore celle publiée fin novembre 2021 dans The Lancet qui a montré que les concerts qui se sont tenus entre fin mai et mi-août ne représentaient pas de risque supplémentaire de contracter le variant Delta. Aussi nous dénonçons une nouvelle fois la stigmatisation du secteur des musiques actuelles dans le cadre de cette épidémie.

Nous servons encore de bouc émissaire au Gouvernement, puisqu’à la période de Noël, les salles de concert étaient en effet fermées, comme chaque année, en raison des fêtes de fin d’année. En aucun cas, donc, les concerts debout n’ont pu concourir au pic épidémique survenu au lendemain des fêtes de Noël. Par ailleurs, nous révoquons le traitement inéquitable que le Gouvernement réserve à notre secteur et demandons à ce qu’il cesse au plus vite. En effet, la reprise de nos activités depuis le 1er juillet dernier est déjà extrêmement complexe après tant de mois de fermeture. Nous demandons une reprise des concerts debout dans les meilleurs délais et dans les mêmes conditions que celles imposées aux autres établissements recevant du public (ERP). En effet, rappelons que les salles de concert sont d’ores et déjà soumises aux règles de présentation du pass sanitaire et de port du masque. Les pratiques culturelles comme celle des musiques actuelles favorisent la production de sens, la sociabilité et l’ouverture au monde, autant de sujets vitaux actuellement pour notre démocratie.

A propos de la FEDELIMA : La FEDELIMA est, depuis le 1er janvier 2013, un réseau national qui regroupe des lieux et projets dédiés aux musiques actuelles sur l’ensemble du territoire français. Elle a pour objet de fédérer et développer toute initiative d’intérêt général en matière de musiques actuelles, d’aider ses membres à anticiper les mutations culturelles, économiques, technologiques, politiques et sociales, de les soutenir dans leur développement en proposant les moyens et outils adéquats dans un souci de complémentarité et de coopération, et ceci du niveau local à l’international. Actuellement, près de 150 projets ou structures adhèrent à la FEDELIMA. Très majoritairement associatifs, ils représentent une grande diversité de territoires et s’incarnent à travers différentes tailles d’équipes et d’équipements, d’histoires et de projets artistiques et culturels. A propos du SMA : Créé en 2005, le Syndicat des Musiques Actuelles (SMA) est le syndicat de la filière des musiques actuelles, aujourd’hui composé de plus de 520 structures. Il représente ainsi des festivals, des salles de concerts (dont les salles labellisées SMAC par l’État), des producteurs de spectacles, des producteurs de disques (labels), des centres de formation ou encore des radios, ainsi que des fédérations et réseaux. Ces entreprises indépendantes et majoritairement associatives ont pour point commun d’œuvrer en faveur de l’intérêt général et de la diversité, notamment en soutenant l’expression des artistes et l’accès à la culture des populations.

Le SMA a pour rôle de renseigner et conseiller ses membres en matière juridique, sociale et fiscale. Il les représente aussi dans les instances paritaires professionnelles, telles que le CNM, l’Afdas ou au sein des conventions collectives. Enfin, le SMA défend les intérêts du secteur des musiques actuelles auprès des pouvoirs publics pour une meilleure prise en compte.

Contacts presse : FEDELIMA – Boris Colin – boris.colin@fedelima.org – 06 13 06 07 29SMA – Aurélie Hannedouche – dg@sma-syndicat.org – 06 99 10 75 7

FLakes « Hermes » le clip

Join us on Facebook: https://www.facebook.com/FlakesTheBandInstagram: https://www.instagram.com/flakes_the_…Bandcamp : https://flakestheband.bandcamp.comTwitter: https://twitter.com/FlaKesTheBandLinktree: https://linktr.ee/FlaKesBand

Director, artistic direction: Ruby Cicero

Assistant director and production: Enguerran Prieu

Director of photography: Manu Dauchy

Chief electro: Julien Coll

Electro: Killyan Lardy

Electro assistant: Axelle Perrot

Dressing and catering: Xixi

HoolStage manager: Camille Amilhat

Assistant manager: Nicolas Desole; Gabrielle Bergamaschi

Vfx: Julien Valverde

Production: Contre Courant

Co-production: Fraise production

Actors Hermes: Robert Baud // Double Hermes: Jimmy Escobar // The nurse: Mayssa Olabi // The woman: Thaly William// Double woman: Noemi Friedli // The cowboy: Christian Boscarino David Lynch: Olivier Gordon Young David Lynch: Guillaume Marcenac Cameraman: Matthias Foin Assistant David Lynch: Nicolas Desole Clapman: James Felske

Boom operator: Enguerran Prieu

Bacchus: Frédéric Cherubini; Laurent Borel; Simon Mazzotti

The Woman with the Log: Genevieve YanoHurricanes cheerleaders (Pom-pom girl des ouragans)The adult cheerleader: Martine RavascoThe Romans: Maguelone Brodard, Yael Ciancilla, Gabrielle Bergamaschi

Band: FlaKes with Elijah Lavoignat, Louis-Nicolas GubertSpecial thanks to: Jesus Leteurtre, Matthieu Gastou, Nicolas Broisseau, Romain Castera, Cineloc production, Vintage Gallery, Julien Ravasco, Bruno and his son.Besnard Alice, Sanchez Marilyne, Ricci Sébastien, Birac Jean-Philippe, Domergue Manu, Storey George, Stumpf Candi, Blaize Laetitia, Fazlollahi Mariam, Bergamaschi Gabrielle, Mirgon Geoffrey, Vignaux Romain, Lagarde Mailys, Darjau Régis, Dutrey Sylvie, Fauché Souen, Martinot Claude, Dussin Pierre, Doyen Patrick, Vinuesa Jean-François, Alvarez-Lopez Mickaël, Bursztejn Benoît, Vignaux Romain, Schwarz Thomas, Brisseau Claire, Brun Béatrice, Dutech Dorian, Langle-Andreu Christine, Schwarz Gerda, Fauché Camille, Le Dantec Germinal and Doyen Charlotte

Sonny Troupé Quartet Add 2 // Le Baiser Salé

On avait découvert Sonny Troupé avec Voyages et Rêves, un premier album plein de promesses. Plus qu’une simple carte de visite c’est une carte d’embarquement vers un univers aux frontières des nombreux styles qui composent sa personnalité. Le gwo ka, ce tambour qui demeure son ancrage, cette musique dans laquelle le fils du saxophoniste Georges Troupé a tout appris.

Le jazz, les maîtres des baguettes Max Roach et Art Blakey, et tous ceux avec qui il a échangé, de Kenny Garrett à Lisa Simone.

Mais aussi les musiques qu’il a rencontrées depuis son arrivée à Paris : le funk et le rhythm’n’blues, ou encore le métal et les musiques d’Afrique de l’Ouest, sans oublier la diaspora ultramarine.

Tous ceux-là résonnaient dans ce premier album, un trip parsemé de samples et citations, qui interrogeait en creux son identité créole.

Zouké Jazz Là // Le Baiser Salé

Entre tradition et modernité, racines créoles et aspirations universelles, écriture et improvisation, le batteur et jeune maître du tambour gwo-ka Sonny Troupé, a joué avec les plus grands : Kenny Garrett, Reggie Washington, David Murray, Dédé Saint Prix, Lisa Simone… et a enregistré des projets personnels remarqués et salués par la critique, notamment avec le pianiste Grégory Privat.
Le collectif ZJL : « Zouké Jazz La ! » est une association de musiciens créée par Sonny regroupant entre autres Alex Deaz, Yann Négrit, Fabrice Fanfan, Patrice Coyo etc…Un répertoire autour de leur amour pour la musique Zouk et la musique improvisée, une revisite de morceaux connus et moins connus, en version instrumentale, originale, et jazzifiée ! À cela s’ajoutent en mode « ZJL », des compos de chacun des membres présents.

ALEX DEAZ sax alto
YANN NÉGRIT guitare
ERIC DELBLOND basse
SONNY TROUPÉ batterie

Hommage à Philippe Couderc

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de Philippe Couderc. Nous avons eu la chance de travailler avec lui dans le cadre de la Fédération des Labels Indépendants. 
Contre Courant adresse ses pensées à ses proches. 

Concerts de FlaKes

Retrouvez ci-joint toutes les dates, informations et réservations, pour les concerts de FlaKes. 

A VENIR : 

LE 7 OCTOBRE- Concert au Rio Grande – Montauban (82)

LE 5 NOVEMBRE- Concert au Taquin – Toulouse (31)

DATES PASSES :

2021:  

LE 04 JUILLET- Concert à Les Dimanches de la Lèze – Saint Sulpice sur Lèze ( 81 ).

LE 15 JUILLET- Showcase au Victoire 2 – Montpellier

LE 16 SEPTEMBRE- Concert au REX – Toulouse (31) 

2020: 

LE 13 MARS- Chapeau Rouge- Carcassonne (11)

LE 29 JUILLET- Festival de Carcassonne (11) 

LE 20 SEPTEMBRE- Les Frissonnantes- Cintegabelle (31)

LE 24 SEPTEMBRE- Le Rio Grande- Montauban (82)   

Haute Tension Créative